Baisse des effectifs de Pôle Emploi

La CFTC Emploi en colère !

Lors du CCE du 3 octobre 2017, la direction avait indiqué une baisse des effectifs au niveau national de 297 ETP, qui correspondait à la non consommation de l’intégralité du plafond d’emploi en 2016 (-0,6%). A l’époque, les propos prêtés aux tutelles laissaient entendre que ce seraient quelques postes de « cadres à la DG » qui ne seraient pas remplacés…

On sait désormais que le gros de l’effort de réduction des effectifs en 2018 sera supporté par le réseau !

Pour autant, la CFTC Emploi n’appelle pas à la grève le 22 mars prochain car :
  • Il s’agit d’une grève interprofessionnelle de la fonction publique, le risque est que le mouvement des agents de Pôle emploi soit noyé dans la masse et invisible médiatiquement.
  • Nous n’avons pas, pour le moment, d’information réelle et officielle sur une baisse supplémentaire d’effectifs à Pôle emploi, pour l’année prochaine.
 

La CFTC Emploi a choisi d’agir de manière plus efficace

En interpellant son représentant au Conseil d’Administration de Pôle Emploi afin qu’il refuse toute réduction supplémentaire d’effectifs lors de la négociation, en septembre 2018, de la prochaine convention tripartite, afin de défendre les moyens de Pôle emploi et de son personnel.

 

Si lors de la négociation de la convention tripartite, les tutelles proposaient une nouvelle baisse de nos effectifs, la CFTC Emploi se réservera le droit d’appeler le personnel à la grève.

Recherche rapide
Adhérer à la CFTC Emploi
Fermer le menu