PROJET DE REFORME DES RETRAITES

LA CFTC DEMANDE DES GARANTIES AU GOUVERNEMENT

Toujours attentive, combative quand c’est nécessaire, la CFTC privilégie la négociation et la concertation pour faire aboutir ses revendications. Ce n’est que quand le dialogue social a échoué, lorsqu’elle estime que les réformes débattues portent atteinte à la dignité des personnes et mettent à mal le « vivre ensemble », que la CFTC appelle à la mobilisation.

Ces conditions ne sont pas aujourd’hui réunies.

La CFTC n’est pas opposée au système à points car il est le mieux armé pour prendre en compte toute forme d’activité, quelles que soient sa durée, sa rémunération et son indemnisation, dans le calcul de droits à la retraite, et cela tout au long de la vie (en moyenne, un actif cotise à trois caisses différentes durant sa carrière).

Cependant, persistent de nombreuses questions et incertitudes car nous ne disposons que d’une source d’informations sur ce nouveau régime : le rapport Delevoye, co-construit avec les partenaires sociaux, dont la CFTC, qui a été force de proposition.

Or, un rapport n’est pas un projet de loi.

Nous souhaitons rapidement des précisions concernant :

– Le maintien des pensions actuellement versées ainsi que les droits acquis

– La situation des mères de famille (familles monoparentales, mères de famille nombreuse…)

– La prise en compte de la pénibilité

– La confirmation que la valeur du point pourrait évoluer à la hausse mais jamais à la baisse

– Le maintien de l’âge légal du départ à la retraite à 62 ans

Dans l’attente de réponses et de précisions du gouvernement, la CFTC Emploi, en raison d’inquiétudes légitimes et sans réponses précises, laisse libre choix à chacun de participer ou pas à ce mouvement.

 

Recherche rapide
Adhérer à la CFTC Emploi
Fermer le menu